Shapeways élargit sa gamme de matériaux et propose du PA 11 avec EOS

Le service d’impression 3D Shapeways, un des leaders du secteur, vient d’ajouter un nouveau matériau à sa gamme pour permettre la création d’orthèses et prothèses imprimées en 3D : il s’agit du polyamide 11 (PA11), un des matériaux les plus utilisés dans la technologie de frittage sélectif laser. L’entreprise basée à New York a d’ailleurs annoncé un partenariat avec le fabricant EOS, expert dans ce procédé d’impression 3D. Les deux partenaires espèrent qu’ils pourront ainsi accroître l’accessibilité de la fabrication additive pour les professionnels de la santé.

Selon le Wohlers Reports 2019, les matériaux d’impression 3D ont connu une croissance fulgurante l’année dernière – si le rapport met l’accent sur les métaux, il n’en demeure pas moins que les poudres polyamides (ou poudres de nylon dans ce cas) ont eu un franc succès. Leurs propriétés sont en effet intéressantes pour de nombreuses industries : ils présente une haute stabilité dimensionnelle, une très forte résistance thermique et chimique et une faible masse volumique. Shapeways a donc décidé d’ajouter ce matériau à sa gamme, soutenu par le fabricant EOS.

Crédits photo : Shapeways

Shapeways et EOS, une collaboration de longue date

La collaboration entre Shapeways et EOS remonte à 2007 ; l’entreprise allemande était la première à avoir contracté un partenariat avec le service d’impression, fournissant alors plusieurs machines industrielles. Cette fois, Shapeways proposera la solution EOS P 396, compatible avec le PA11 – le service espère ainsi toucher davantage le secteur médical. Greg Kress, CEO de Shapeways, affirme : “Quand nous avons créé la société, nous n’aurions jamais pu imaginer avoir une présence dans le secteur médical. Nous sommes impatients de travailler dans cette industrie médicale et de créer des produits qui changeront le quotidien de certains patients.”

Ce nouveau partenariat avec EOS et l’ajout du PA11 devrait permettre d’imprimer en 3D des prothèses, orthèses, semelles intérieures et autres dispositifs médicaux. Notons que le matériau proposé par EOS présenterait un allongement à la rupture plus important, offrant ainsi plus de flexibilité, une caractéristique clé dans la fabrication de dispositifs médicaux. Glynn Fletcher, Président d’EOS Amérique du Nord, poursuit : “Le PA11 peut transformer la manière dont l’industrie médicale utilise l’impression 3D pour améliorer les résultats pour les patients. Il présente en outre l’avantage de réduire les effets écologiques négatifs généralement associés aux plastiques à base de pétrole.” Ce polyamide est en effet obtenu à partir d’un produit bio-sourcé, l’huile de ricin.

Crédits photo : Shapeways

Shapeways et EOS concluent en expliquant que le nouveau matériau peut également être utilisé dans l’impression 3D de robots, drones ou encore de boîtiers électroniques. Vous pouvez retrouver davantage d’informations.

Que pensez-vous de cette nouvelle offre de matériau ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article 

Laisser un commentaire




Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *